Projet-Nemesis
Salutations, bienvenue sur le Projet Nemesis !
Qu'est-ce que c'est ? Un forum dédié à partager nos talents et compétences dans tous les arts possibles et imaginables ! Quoi que vous fassiez, on sera heureux de le voir et d'y répondre, et de vous aider à vous améliorer.

Si vous voulez vous inscrire, n'hésitez-pas, un admin vous fera le topo de la marche à suivre par MP dès que vous nous aurez rejoint.

Si vous êtes déjà inscrit, alors connectez vous ! Heureux de te revoir, camarade.

Bonne visite sur le forum et pas (trop) de bêtises !

Projet-Nemesis

The Nemesis Project wants YOU !
 
AccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
Nouveautés
02/10/2016 ~> Apparition de nouveaux smileys, attrapez les tous !
666/10/2016 ~> It's Halloween time !
24/01/2017 ~> La Radio-Nemesis est retapée et remise à neuf !

Partagez | 
 

 Tempus edax rerum. Seconde partie.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ossip
Investi
avatar

Messages : 69
Réputation : 3
Date d'inscription : 01/02/2017
Age : 15
Localisation : Chez ta génitrice.

MessageSujet: Tempus edax rerum. Seconde partie.   Mar 9 Mai - 23:56

Au seuil donc de la mort temporelle, devant le cercueil blanc et plat, comme l’amnésique qui laissant partir son dernier souffle retrouve dans quelques regards égarés son existence jadis, je recouvre quelques fragments. Des éclats de verre brisé qui miroitent chacun un souvenir. Ils flottent délicatement. Que c’est beau. Un big bang étouffé. Une implosion cosmique discret et désabusée. Je crois me souvenir être « artiste » ou quelque chose dans ce genre. Cela ne veut rien dire… « artiste », c’est totalement confus, désuet. Je pense même plutôt que cela ne veut « plus » rien dire. Sans doute cela a signifié quelque chose, autre part, autrefois. Mais il me semble que c’est pour cette raison que je suis en prison. En quelque sorte, la prison est la terre libre qui me sépare de l’asile qu’est le monde. Il est préférable de le voir ainsi.

Être libre, au fond, ce n’est que laisser éclater ses pulsions humaines. Voilà. Je suis allé si profond des les galactiques nébuleuses de mon être que j’y ai trouvé mes pulsions. À l’état brut. Et puis, il y a vous. Vous m’écoutez, et vous vous dites surement pour la plupart que je suis dingue. C’est prodigieusement beau. Nous sommes si intimes, nous créons un lien si fort. Je fais partie de vous et vous faite partie de moi. Pendant l’espace d’un instant. Si l’on veut, nous sommes plus proches que l’amour le plus hardi qui soit. Au delà de toute stimulation physique. Au delà de toute réaction chimique. Simplement régit par un corps spirituel qui nous relie. Ah comme c’est injuste pourtant de ne pas sentir ma gorge devenir âcre et les larmes obstruer ma vue. Ah terrible situation ! C’est si injuste ! Vous m’arrachez le cœur et moi… voilà que je vous aime. Même soumis a ce vide métaphysique je suis contraint de ressentir ses douleurs de sensitifs. C’est injuste. Ça y est, les murs sont désormais totalement invisibles.

Je ne suis qu’un mot. Une absence. Une feuille de papier.

Et cet encre… c’est parce que pleure et parce que je saigne.

_________________
http://imgur.com/a/Eu3Ew
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moriarty
Membre fort
avatar

Messages : 175
Réputation : 6
Date d'inscription : 11/11/2016
Age : 81
Localisation : Flagstaff, Arizona

MessageSujet: Re: Tempus edax rerum. Seconde partie.   Mer 10 Mai - 19:54

Pas ma, pas mal du tout même! J'ai préféré cette partie à celle d'avant. Les interactions avec le lecteur me semblent à la fois moins forcées et plus intéressantes
Pour ce qui est du style c'est toujours aussi élégant, par contre fais gaffe à ponctuer un peu plus (il doit te manquer quelques virgules dans le tas) et relis toi un peu
Ah, et aussi "ses douleurs de sensitifs", le mot sensitif il fout quoi là? Parce que ça existe pas en tant que nom à ma connaissance, et que mettre un adjectif là n'a pas franchement de sens
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ossip
Investi
avatar

Messages : 69
Réputation : 3
Date d'inscription : 01/02/2017
Age : 15
Localisation : Chez ta génitrice.

MessageSujet: Re: Tempus edax rerum. Seconde partie.   Mer 10 Mai - 23:16

Je voulais dire par sensitifs, des douleurs de gens qui ont encore des sens. Mais c'est peut être pas approprié. En tout cas il me le compte pas comme une erreur.

_________________
http://imgur.com/a/Eu3Ew


Dernière édition par Ossip le Jeu 11 Mai - 19:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moriarty
Membre fort
avatar

Messages : 175
Réputation : 6
Date d'inscription : 11/11/2016
Age : 81
Localisation : Flagstaff, Arizona

MessageSujet: Re: Tempus edax rerum. Seconde partie.   Jeu 11 Mai - 20:13

J'arrive à trouver nulle part un emploi de "sensitif" comme substantif en tout cas... Enfin si, en psychiatrie, par contraction de "personnalité sensitive", mais c'est plus du tout le même sens en fait
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tempus edax rerum. Seconde partie.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tempus edax rerum. Seconde partie.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» O tempus edax !
» Bonjour à toutes et à tous.
» [2x21] Acathla, partie 1
» Seconde partie du mois d'Avril => Basculement de saison
» [Android] Link2SD déplacer les applications sur la carte SD nécessite ROOT

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Projet-Nemesis :: Le coin des artistes :: Arts littéraires :: Poèmes, textes et nouvelles.-
Sauter vers: