Projet-Nemesis
Salutations, bienvenue sur le Projet Nemesis !
Qu'est-ce que c'est ? Un forum dédié à partager nos talents et compétences dans tous les arts possibles et imaginables ! Quoi que vous fassiez, on sera heureux de le voir et d'y répondre, et de vous aider à vous améliorer.

Si vous voulez vous inscrire, n'hésitez-pas, un admin vous fera le topo de la marche à suivre par MP dès que vous nous aurez rejoint.

Si vous êtes déjà inscrit, alors connectez vous ! Heureux de te revoir, camarade.

Bonne visite sur le forum et pas (trop) de bêtises !

Projet-Nemesis

The Nemesis Project wants YOU !
 
AccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
Nouveautés
02/10/2016 ~> Apparition de nouveaux smileys, attrapez les tous !
666/10/2016 ~> It's Halloween time !
24/01/2017 ~> La Radio-Nemesis est retapée et remise à neuf !

Partagez | 
 

 Tempus edax rerum. Partie 1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ossip
Investi
avatar

Messages : 68
Réputation : 3
Date d'inscription : 01/02/2017
Age : 14
Localisation : Chez ta génitrice.

MessageSujet: Tempus edax rerum. Partie 1   Lun 6 Mar - 15:52

Je ne sais depuis combien de temps. Je ne sais plus comment. Encore moins pourquoi. Les circonstances de cet emprisonnement me sont de secondes en secondes plus obscur. D’heures en heures les murs s’assombrissent. Le temps m’aveugle. Il me décharne, de me désarme, me disloque et me tue. Le temps est un bon censeur. Je suis le traitre. Les murs sont matelassés, les couleurs sont éclipsées, et les visages sont effacés. Je n’entends que le crissement hargneux provoqués par la poussière des voix. La douleur me manque. Je ne sens plus rien. Déchirez-moi, vous qui contemplez… et pas une once de mouvement ne viendra crisper mon visage. Pas une émotion. Je ne m’en rendrai même pas compte.

     Tout compte fait… vous êtes même peut-être déjà en train de me déchirer. Oui… c’est cela. Plus vous avancez dans cette ossature rythmique et temporel… plus je me dévoile. J’ouvre la coquille dont je suis le fantôme. Moi, insecte séché et craquelé, ancien et immémorial j’ouvre mon cocon. Vous me déchirez. Vous pourriez vous arrêter là et stopper cette dissection. Mais vous me laisseriez me vider de mon sang. Ce qui vous rendrait coupable de torture, d’acte de barbarie pour emprunter au langage juridique. Mais si vous continuez… alors vous ne reviendrez pas en arrière. Vous seriez coupable de meurtre. De toute manière, je suis déjà engagé dans mon pronostic vital.

     Ou alors peut-être m’avez-vous déjà sauvé en arrêtant vôtre lecture auparavant (tout cela en espérant que vous ne l’ayez pas reprise plus tard. De plus vous n’auriez même pas conscience d’avoir sauvé une vie car il faudrait que vous fusses arrivés ici). Autre éventualité, vous êtes arrivé à la fin et vous m’avez tué.

     Que disais-je ? Ah oui cela me revient. Je vous faisait part de l’horrible état dans lequel je me trouve. Vous ne pouvez même pas imaginer ce que c’est de ne plus avoir de sens. Vous ne pouvez pas décrypter l’état mental d’un homme brisé par l’absence de sensation. Pas une once de lumière. Rien ! Vous m’entendez ! Rien. Oh suis-je stupide… personne ne peut m’entendre. Corps sans âme je suis… c’est cela hein ?!. Je suis enfermé. Plume sans page ni écrivain. Parole sans orateur.

_________________
http://imgur.com/a/Eu3Ew


Dernière édition par Ossip le Lun 6 Mar - 16:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saad
Tyran
avatar

Messages : 576
Réputation : 22
Date d'inscription : 27/06/2016
Localisation : J'aurais bien une idée mais ça va pas te plaire.

MessageSujet: Re: Tempus edax rerum. Partie 1   Lun 6 Mar - 16:03

Bordel, gamin, arrête pas d'écrire. Tu as un talent absolument fou, et un potentiel incroyable.

Encore une fois c'est bien écrit, c'est intelligent, pertinent. Tu joues avec le lecteur, et j'avais presque envie d'arrêter de de lire pour sauver ce type dont je ne sais rien. Mais au final, est-ce que le tuer ne le délivrerait pas ?

Bel exploit mon gars. Partie I ? Je vais attendre la suivante avec impatience.

Quelques petites choses: Préfère les tirets au parenthèses, ça fait plus littéraire, et oublie les excentricités de ponctuation comme "?!". En temps normal on le réserve aux comics, ça a très peu de réalité littéraire. Mais tu peux prendre des libertés par rapport à la convention, n'en abuse juste pas trop. Le ton d'une phrase doit être donnée par son contexte et la description dudit ton, l'excentricité de ponctuation peut se révéler être un aveu de défaite face à cette difficulté. Mais je sais que t'en es capable, et il est vrai qu'il est dur, dans un texte de pure parole rapportée d'appuyer une certaine vibration de la voix.

Et une dernière chose: si tu peux raccourcir une phrase, raccourcis-la.
Je vais te donner un exemple avec mon dernier texte. Moriarty l'a lu en avant-première, et a mis le doigt sur ce problème. J'avais écrit: "Voletant tel un oiseau de fer entre les branches de haches d'une forêt de guerre". Trop long, trop lourd. Je l'ai raccourci et en ait fait: "Voletant autour de la hache tel un rapace de fer."
Ce n'est pas handicapant, comme phrase, mais je te laisse faire l'exercice avec celle-ci:
"De toute manière, le temps que vous lisiez ces possibilités je serai déjà engagé dans mon pronostic vital. "
Bonne chance.

Ensuite, certaines formulations sont quelque peu bancales. "Mais si vous continuez… vous irez jusqu’au bout." Il y a des façons plus naturelles, plus esthétiques et frappantes de dire cela.

Relis ton texte une dizaine de fois, relis chaque phrase que tu viens d'écrire au moins 3 fois, relis à haute voix, lis avec le rythme auquel tu aimerais qu'on le lise, déclame-le et tu verras que certaines imperfections te sauteront à l'esprit.

Bon courage pour la suite p'tit gars, rends-nous fier.

_________________

- Merci à Loleyke pour cette signature qui déchire.


Dernière édition par Saad le Lun 6 Mar - 21:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ossip
Investi
avatar

Messages : 68
Réputation : 3
Date d'inscription : 01/02/2017
Age : 14
Localisation : Chez ta génitrice.

MessageSujet: Re: Tempus edax rerum. Partie 1   Lun 6 Mar - 16:22

Alors d'abord bah merci vraiment beaucoup (c'est à peine français...).

Tes conseils me sont bénéfiques chers amis et tu as vraiment raison quant à la "littérarisation" de la mise en forme (ça se dit mais j'fais c'que j'veux) parce que si j'enlève les points d'exclamation ça créé une ambiguité et le lecteur peut se livrer à plus d'interprétation. Je vais alléger le style parfois un peu lourd et raccourcir des phrases... "la littérature c'est l'économie des mots"... étrangement c'est Proust qui à dit ça.

_________________
http://imgur.com/a/Eu3Ew
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moriarty
Membre fort
avatar

Messages : 168
Réputation : 6
Date d'inscription : 11/11/2016
Age : 81
Localisation : Flagstaff, Arizona

MessageSujet: Re: Tempus edax rerum. Partie 1   Lun 6 Mar - 21:14

Mh, décidément, les sauts du 4e mur c'est pas mon délire, un peu trop métaphysico-conceptuello-branlette à mon goût, mais ça c'est juste moi
Au niveau du style c'est pas mal du tout, et je trouve pas ça particulièrement lourd. Très expressif en tout cas, je crois que c'était le but recherché!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Justbazz
Vétéran de la Première Heure
Vétéran de la Première Heure
avatar

Messages : 197
Réputation : 9
Date d'inscription : 01/07/2016
Localisation : La Terre...Je crois...

MessageSujet: Re: Tempus edax rerum. Partie 1   Mar 7 Mar - 4:57

Petit texte fort amusant par son concept. J'apprécie ton coup de plume de façon générale mais comme l'a dit Saad, tu gagnerais teeeellement à te relire à haute voix ou avec une intonation différente de ton intonation naturelle/habituelle (sisi tu vois ce que je veux dire) et de cette façon éviter des tournures un peu bancales.

Sinon, t'arrête pas d'écrire, ton talent n'est plus à démontrer.
Hâte de lire tes prochains textes cheers

_________________
Merci Loleyke, fournisseur officiel de signature~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hociri
Investi
avatar

Messages : 67
Réputation : 4
Date d'inscription : 24/11/2016

MessageSujet: Re: Tempus edax rerum. Partie 1   Lun 20 Mar - 20:56

J'ai énormément apprécié ce texte.
Sons sens m'a particulièrement touchée. Et cette image que tu m'a apporté : vision d'un homme entourer de quatre mur blanc. Qui sombre dans la folie et qui veux juste en finir. Se déchirer pour de nouveau ressentir au moins une dernière chose.
Enfin voilà ma vison de la chose. Enfin j'ai apprécié. Voilà. Ça soulève pleins de choses.
Continue comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tempus edax rerum. Partie 1   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tempus edax rerum. Partie 1
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» O tempus edax !
» Bonjour à toutes et à tous.
» Comment laisser une seule partie de couleur ???
» [Guerre de l'anneau] partie du 12 décembre
» harry potter-and the deathly hallows première partie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Projet-Nemesis :: Le coin des artistes :: Arts littéraires :: Poèmes, textes et nouvelles.-
Sauter vers: