Projet-Nemesis
Salutations, bienvenue sur le Projet Nemesis !
Qu'est-ce que c'est ? Un forum dédié à partager nos talents et compétences dans tous les arts possibles et imaginables ! Quoi que vous fassiez, on sera heureux de le voir et d'y répondre, et de vous aider à vous améliorer.

Si vous voulez vous inscrire, n'hésitez-pas, un admin vous fera le topo de la marche à suivre par MP dès que vous nous aurez rejoint.

Si vous êtes déjà inscrit, alors connectez vous ! Heureux de te revoir, camarade.

Bonne visite sur le forum et pas (trop) de bêtises !

Projet-Nemesis

The Nemesis Project wants YOU !
 
AccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
Nouveautés
02/10/2016 ~> Apparition de nouveaux smileys, attrapez les tous !
666/10/2016 ~> It's Halloween time !
24/01/2017 ~> La Radio-Nemesis est retapée et remise à neuf !

Partagez | 
 

 Tuto : Comment commencer à écrire un livre ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hakuhyô
Bleue-bite


Messages : 12
Réputation : 0
Date d'inscription : 20/09/2016

MessageSujet: Tuto : Comment commencer à écrire un livre ?   Mer 11 Jan - 22:11

Si je rédige ce post aujourd'hui, c'est pour faire part au plus grande nombre de mon expérience passée et des nombreuses erreurs que j'ai commis au fil de ma courte mais trépidante vie. J'ai toujours été fasciné par les livres, les univers incroyables qu'ils refermaient ; mon imagination n'a jamais autant travaillée qu'après les dernières pages d'un livre. C'est donc tout naturellement que j'en suis venu un jour à vouloir écrire le mien. Et voici donc ce que je peux vous conseillez à faire ou ne pas faire lorsque vous décidez de commencer à écrire un roman, une nouvelle ou bien une fiction.

1. Ne pas commencer trop jeune. En effet, j'ai essayé d'écrire pour la première fois en cinquième. Seul problème, et problème par ailleurs très répandu dans les cerveaux jeunes et fertiles de collégiens : impossible d'organiser ses idées. C'est quelque chose qui s'acquière avec le temps, l'expérience et aussi étonnant que cela puisse vous paraître : en cour. Compositions d'histoire, de français de philo, m'ont appris à ordonner mes idées afin d'éviter le fameux coup du "Je sais pas où je vais, mais j'y vais !". Car bien généralement, l'histoire finit par être bancale, incohérente , voir ne se termine jamais car est partie beaucoup trop loin ! Je ne vous interdit néanmoins pas d'écrire avant la fin du lycée, bien au contraire, c'est pendant l'enfance que se développe le plus les compétences artistiques. Mais n'ayez pas de honte à commencer petit pour acquérir de bonnes bases avant de vous lancer dans un projet qui vous dépasse.

2. Définissez bien ce que vous voulez écrire avant d'écrire. J'entend par là, posez vous des questions. Quel est le type de ma fiction : fantastique, réaliste, science-fiction ? Est-elle au moins une fiction où souhaitez vous écrire sur un fait réel ? Quel format souhaitez vous adopter ? Est-ce que je peux me lancer dans ce projet les  yeux fermer ? Est-ce que j'ai besoin de faire des recherches pour rajouter du contenu scientifique à mon oeuvre ? Si oui, pourquoi pas les faire tout de suite au lieu de lire ce post ? Bref, vous l'aurez compris, on ne se lance pas dans un projet d'écriture à l'aveugle quand on veut faire un truc au poil !

3. Définissez votre univers. Avant même d'imaginer les personnages, le scénario, ou un résumer qui claque sa grand-maman en ballerines, il faut que vous donniez un ordre au monde dans lequel tous ces éléments (sauf le résumer qui claque) vont prendre place (parce que lui il est sur la 4° de couverture). Deux possibilités s'offrent à vous avec énormément de sous-possibilités :
-> Notre monde à nous. Cela peut paraître un choix bateau, mais notre univers regorge de complexités et de possibilités A vous de choisir si votre histoire se déroulera à notre époque, dans le passé, dans le future, sous terre, sur terre, dans les air, dans l'espace, sur une autre planètes, sur le satellite de notre planète, sur le satellite d'une autre planète, sur une planète qu'on ne connait pas, dans un univers parallèle, dans mon ... Vous l'aurez compris, les choix sont déjà immense. Pourtant certain aiment bien inventer :
-> Un monde pas à nous (avouez vous vous y attendiez pas !). A partir de là, je n'ai plus rien à vous dire, vous pouvez imaginer ce que vous souhaitez ! Si votre monde se passe sur des nuages, qu'on y voyage à dos d'arc-en-ciel et que ses habitants sont des poneys ... bah vous êtes sûrement un Brony, mais votre univers fais sens dans votre fiction. Car oui, c'est la seule règle à respecter, l'univers doit faire sens et surtout être restreint. Pour notre monde, le lecteur, s'il s'y connait un minimum en géographie, n'aura pas de mal à se repérer. Dans un monde qu'il ne connait pas, évitez de vous éparpiller et votre histoire n'en sera que plus claire.
Finalement, ce qui faut retenir de ce point, c'est que votre univers ne doit pas exister pour vos personnage. À ce que je sache, notre monde n'a pas attendu que des historiens s'y intéressent avant d'exister ? Il doit en être de même pour votre univers imaginaire. Vos personnages évoluent dans un monde qui à exister bien avant eux et qui existera bien après eux (sauf cas de destruction totale et absolue de l'univers). Si vous arrivez à faire passer ce sentiment au lecteur, vous pouvez déjà vous considérer comme un bon écrivain car vous arriverez à le captiver par votre univers.

4. Écrire ou conduire, il faut choisir ! En effet, il est important de s’aménager des temps d'écriture quand on se sent inspirer. Vous me rétorquerez sûrement pour la plupart que vous préférez travailler avec de la musique, en parlant à des gens, ou même en jouant au dernier jeu pokémon sur la 3DS. Or, je doute que vous parveniez vraiment à rester concentrer sur ce que vous écrivez tout en faisant autre chose à côté. N'y voyez rien de personnel, c'est ainsi que le cerveau humain est fait ! Il vous faut donc vous dire à un moment "bon, j'ai eu pas mal d'idées, maintenant je prend une heure ou j'écris et ne fait rien d'autre qu'écrire". Et vous verrez qu’étonnamment, que lorsque l'on est prit dans notre imagination et que l'on cherche la meilleur façon de tourner telle ou telle phrase, on passe entre le double et le triple du temps sans même s'en rendre compte tout en faisant un travail bien plus efficace. Voilà, croyez moi, ça marche !

5. Évitez les schémas classiques. Même lorsque vous commencez, je vous en prie, innovez. Bien évidemment, le mieux, c'est que votre histoire suive le plan classique : situation initiale, élément perturbateur, péripétie(s), élément de résolution, situation finale. Néanmoins, la moindre touche d'originalité sera un bonus à votre oeuvre. Vous voulez que je vous cite toutes les œuvres que j'ai lu où le héros est orphelin et où on apprend que le grand méchant est en réalité son père/ sa mère ? Ce post est déjà trop long, je ne m'y abaisserai pas. Sans pour autant imaginer des excentricités incompréhensibles, rajoutez des détails insolites à votre aventure, de quoi piquer la curiosité du lecteur et lui donner envie d'en découvrir plus. A parti du moment où votre lecteur se dit "D'accord donc là, on est bien d'accord qu'il va se passe ça ?" et que vous ne pouvez répondre que oui, c'est soit que votre lecteur est un génie, soit que votre scénario manque de profondeur. J'ai conscience que ce conseil peu faire étrange face au premier, mais rien ne vous empêche de faire des choses simples et originales. Une nouvelle romantique entre deux frères gais devant fuir la guerre et se réfugier dans un camps de résistant par exemple ! (à éviter pour tout homophobe ou toute personne mal à l'aise avec les histoires incestueuses, on s'entend bien.)


6. Relisez vous. Vous aurez sûrement remarqué au fil du post que vous êtes en train de lire (je suppose si vous en êtes là hein), que de nombreuses fautes et coquilles y ont prit place. J'aimerais bien dire que c'est volontaire pour en arriver à ce point n°6, mais en vrai, c'est juste parce que je n'ai ni le temps, ni l'envie d'écouter ce conseil pour ce post (douce flemme quand tu nous tiens !). Mais, quand il s'agit d'un roman que vous souhaitez partager et où vous souhaitez que votre lecteur s'immerge, la moindre faute peut être une source de frustration pour celui-ci. En effet, personne n'a envie de lire un texte plein de fautes. De plus, cela va grandement nuire au potentiel attractif de votre univers comme détaillé dans le grand 3 (oui, maintenant j'ai décidé qu'ils seraient grands.). En effet, votre lecteur doit se dire qu'il suit une histoire, non pas qu'il lit un livre, la différence entre les deux étant le cœur qu'il y met. Évitez de faire des fautes et vos lecteurs vous en remercieront. (Ou pas s'ils sont ingrats !)

7. Prenez le temps de développer vos idées. Voilà.

8. Vous l'aurez remarqué, ce post tien de moins en moins bien la route et commence à ne plus faire beaucoup de sérieux. N'écrivez pas quand vous êtes trop fatigué, c'est mon conseil n°8 (au cas où vous n'auriez pas vu le numéro du paragraphe). En effet, fatigué, vous aurez tendance à moins bien réfléchir, à faire des tournures moins plaisantes et surtout, à laisser votre imagination vagabonder sans restriction. Si vous avez des idées fulgurantes en étant crevés, écrivez les sur un carnet à idées que vous garderez tout le temps sur vous au cas où  vous en auriez besoin. Cela vous évitera de mettre au propre des choses à effacer plus tard, source de découragement. Et surtout, ça vous évitera de faire des blagues aussi nulles que les miennes, merci.

9. J'aurais du le mettre avant, ce conseil, mais je viens juste d'y penser : lisez. Lisez beaucoup. Tout ce que vous aimez (Même de la littérature flamande !) tout ce qui peut vous apporter en culture, en style de rédaction, ou tout simplement, ce qui nourrit votre imaginaire (... pas la lecture flamande du coup !). C'est en lisant que vous développerez votre sens critique envers les autres livres mais aussi envers les votre. Il m'est souvent arrivé de lire ce que j'avais écrit et de tout recommencer parce que je trouvais ça trop mauvais. Est-ce que j'aurais trouver ça si mauvais si je n'avais pas une bibliothèque aussi fournie ? Je ne pense pas. (Du coup, désolé à tous les flamands, j'ai rien contre vous !)

10. Trouvez votre style. C'est très vague ça, mais vu que je suis sur un site d'art, je me permet. Votre style, votre façon d'écrire en somme, va évoluer en permanence. La moindre de vos lectures, de vos écritures, ou petit récit que vous vous faîtes dans votre tête (comment ça je suis seul à faire ça ?) va changer votre style de façon infime. Mais comme j'ai l’habitude de le dire, (en fait c'est pas vrai mais ça sert mon propos alors faites semblant avec moi ..) une plage n'est que l'assemblage de pleins de grains de sables. Il est donc impossible de trouver votre style si celui-ci change tout le temps. Néanmoins, des récurrences dans votre manière d'écrire vont se retrouver et formeront la globalité de votre style. Toujours est-il que ce n'est pas en restant devant les anges saison 15 retour à Las Vegas que vous enrichirez votre style. Il faut donc forger pour devenir martelier (je crois ?). J'ai bien conscience que ce point ne faisait pas beaucoup de sens mais vous n'avez qu'à vous dire que c'est un point abstrait, à vous de déterminer ce qu'il signifie, même moi je suis pas sûr d'avoir comprit.

Voilà, j'ajouterais sûrement des modifications si d'autres points que je juge important me viennent. J'espère que lire ce post n'aura pas été trop laborieux et aura surtout été enrichissant pour vous. Si vous n'êtes pas d'accord avec ce que j'ai dis, dites le en commentaire, je prendrais le temps de ne pas vous lire !
Merci à vous, lisez des livres, et surtout, pas Stéphanie Meyer !


Dernière édition par Hakuhyô le Jeu 12 Jan - 22:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moriarty
Membre fort
avatar

Messages : 175
Réputation : 6
Date d'inscription : 11/11/2016
Age : 81
Localisation : Flagstaff, Arizona

MessageSujet: Re: Tuto : Comment commencer à écrire un livre ?   Jeu 12 Jan - 21:42

Pas mal comme concept! Même si c'est globalement assez banal, faut se l'avouer ^^
Deux trucs à redire cependant: on écrit "Brony" (on en au moins deux sur le forum, manquerait plus que tu nous les énerves)
Et ensuite, je ne suis pas fondamentalement d'accord avec le point 4: la musique peut être vachement importante quand on écrit, et ça peut être un vrai atout pour se donner les moyens de retranscrire une ambiance. Et Saad argumentera très certainement dans mon sens, avec les coups de barreau de chaise qui font toute la saveur de sa personnalité

Sur ce, tu m'as motivé à me bouger le cul, donc je vais écrire un peu! (en écoutant de la musique :p)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hakuhyô
Bleue-bite


Messages : 12
Réputation : 0
Date d'inscription : 20/09/2016

MessageSujet: Re: Tuto : Comment commencer à écrire un livre ?   Jeu 12 Jan - 22:17

Moriarty a écrit:
Pas mal comme concept! Même si c'est globalement assez banal, faut se l'avouer ^^
Deux trucs à redire cependant: on écrit "Brony" (on en au moins deux sur le forum, manquerait plus que tu nous les énerves)
Et ensuite, je ne suis pas fondamentalement d'accord avec le point 4: la musique peut être vachement importante quand on écrit, et ça peut être un vrai atout pour se donner les moyens de retranscrire une ambiance. Et Saad argumentera très certainement dans mon sens, avec les coups de barreau de chaise qui font toute la saveur de sa personnalité

Sur ce, tu m'as motivé à me bouger le cul, donc je vais écrire un peu! (en écoutant de la musique :p)

Le but de ce tuto n'était pas de conseiller des gens avec de l'expérience derrière eux car ils pourraient tout aussi bien l'écrire à ma place je pense ! Non, je cherchais seulement à donner quelques conseils à ceux souhaitant débuter dans le domaine de l'écrite ^^

Oups, sorry, j'ai changer ça du coup, j'espère qu'ils n'auront pas eu le temps de le voir ! xD
Je suis d'accord, et il m'arrive aussi d'écrire avec de la musique quand je pense que telle ou telle musique est adaptée à telle ou telle scène. Néanmoins, ce post s'adresse à des débutants (ce que nous sommes un peu tous au final ! Car oui, je fais aussi un peu de philo au coeur de mes blagues :p) et ceux-ci peuvent avoir plus de mal avec de la musique que sans à leur début pour la rédaction de moment nécessitant une attention toute particulière ! :3 Je compte le laisser ainsi, mais sache que je vais quand même me mettre une armure de plate, on sait jamais ... xD

Et bien je suis content de t'avoir motivé, j'espère que je pourrais lire ce que ça à donner ! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Justbazz
Vétéran de la Première Heure
Vétéran de la Première Heure
avatar

Messages : 197
Réputation : 9
Date d'inscription : 01/07/2016
Localisation : La Terre...Je crois...

MessageSujet: Re: Tuto : Comment commencer à écrire un livre ?   Ven 13 Jan - 21:27

Merci pour le tuto, pour le temps que tu a dédier à l'écriture de ce post même si c'est vrai que c'est assez banal comme l'a dit Mori.

Sinon... qu'est-ce que... pourquoi s'en prendre à la littérature flamande comme ça? Je n'ai qu'une chose à dire: il existe de très bons travaux flamands. D'ailleurs, ça m'intéresse de savoir un peu ce que tu as lu pour arriver à ce genre d'avis sur leur littérature xD

_________________
Merci Loleyke, fournisseur officiel de signature~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saad
Tyran
avatar

Messages : 575
Réputation : 22
Date d'inscription : 27/06/2016
Localisation : J'aurais bien une idée mais ça va pas te plaire.

MessageSujet: Re: Tuto : Comment commencer à écrire un livre ?   Dim 15 Jan - 6:28

Belle initiative et je suis tout à fait d'accord sur le scénario. Je pense d'ailleurs qu'il doit être écrit et prévu à l'avance en totalité, pour pas se retrouver avec des scénarios type Narutos où tu fous cliffhanger sur cliffhanger sans jamais connaître la suite et où tu t'avances toujours plus loin sur le sentier de l'aberration et de la médiocrité avec chaque épisode filler qu'ils nous sortent.
Et oui, c'est aussi mon gros défaut, merci de me le faire souligner: "Je suis content, j'ai lancé une histoire ! Bon, maintenant ça mène où..." Et j'irai même plus loin, encore plus loin que la cohérence de l'intrigue, c'est la qualité de l'écriture qui va en pâtir. Si tu sais où tu vas tu sais comment y'aller, tu as un but à ton écriture, et tu peux te lâcher. Si tu tâtonnes sans savoir quelle est la finalité de ton écrit ça va se ressentir et ton texte sera mal écrit, bancal, autant que ton scénario. Un mauvais scénario n'implique pas forcément un mauvais livre, mais un bon scénario, prévu à l'avance, implique forcément un excellent livre. Pour peu qu'on sache écrire.

Ensuite, je vais te tuer, Haku. J'vais t'envoyer au Goulag à grands coups d'pieds dans l'derche ça va pas traîner: Pas de musique en écrivant ?
La musique est vectrice d'émotions, de sensations, et en ressentant tu te lâches, tu écris ce qui te passes par le coeur, et non plus que par la tête. Les émotions sont ce que tu dois rechercher quand tu te mets à écrire, il faut être dans une ambiance pour pouvoir donner naissance à une autre. La musique est essentielle, elle donne la tonalité de ton écriture. Même si tu écris mal, même si tu peux avoir des problèmes de style, si tu laisses couler en toi l'ambiance de la musique, en te lâchant, en écoutant et en retranscrivant ce qu'elle te murmure aux oreilles (ou qu'elle te gueule aux tympans, merci le Heavy Metal), ton écriture aura une ambiance elle aussi.

La musique n'est pas essentielle, elle n'est pas indispensable, mais elle peut donner une saveur, un feeling, une ambiance à ton écrit. Et tout ce qu'on demande à un récit, en premier lieu, c'est de nous plonger dans une ambiance.

_________________

- Merci à Loleyke pour cette signature qui déchire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hakuhyô
Bleue-bite


Messages : 12
Réputation : 0
Date d'inscription : 20/09/2016

MessageSujet: Re: Tuto : Comment commencer à écrire un livre ?   Dim 15 Jan - 22:36

Saad a écrit:
Belle initiative et je suis tout à fait d'accord sur le scénario. Je pense d'ailleurs qu'il doit être écrit et prévu à l'avance en totalité, pour pas se retrouver avec des scénarios type Narutos où tu fous cliffhanger sur cliffhanger sans jamais connaître la suite et où tu t'avances toujours plus loin sur le sentier de l'aberration et de la médiocrité avec chaque épisode filler qu'ils nous sortent.
Et oui, c'est aussi mon gros défaut, merci de me le faire souligner: "Je suis content, j'ai lancé une histoire ! Bon, maintenant ça mène où..." Et j'irai même plus loin, encore plus loin que la cohérence de l'intrigue, c'est la qualité de l'écriture qui va en pâtir. Si tu sais où tu vas tu sais comment y'aller, tu as un but à ton écriture, et tu peux te lâcher. Si tu tâtonnes sans savoir quelle est la finalité de ton écrit ça va se ressentir et ton texte sera mal écrit, bancal, autant que ton scénario. Un mauvais scénario n'implique pas forcément un mauvais livre, mais un bon scénario, prévu à l'avance, implique forcément un excellent livre. Pour peu qu'on sache écrire.

Ensuite, je vais te tuer, Haku. J'vais t'envoyer au Goulag à grands coups d'pieds dans l'derche ça va pas traîner: Pas de musique en écrivant ?
La musique est vectrice d'émotions, de sensations, et en ressentant tu te lâches, tu écris ce qui te passes par le coeur, et non plus que par la tête. Les émotions sont ce que tu dois rechercher quand tu te mets à écrire, il faut être dans une ambiance pour pouvoir donner naissance à une autre. La musique est essentielle, elle donne la tonalité de ton écriture. Même si tu écris mal, même si tu peux avoir des problèmes de style, si tu laisses couler en toi l'ambiance de la musique, en te lâchant, en écoutant et en retranscrivant ce qu'elle te murmure aux oreilles (ou qu'elle te gueule aux tympans, merci le Heavy Metal), ton écriture aura une ambiance elle aussi.

La musique n'est pas essentielle, elle n'est pas indispensable, mais elle peut donner une saveur, un feeling, une ambiance à ton écrit. Et tout ce qu'on demande à un récit, en premier lieu, c'est de nous plonger dans une ambiance.

Alors je n'avais ps pensé à la comparaison avec Naruto mais je la trouve très bien pensée. Elle illustre très bien ce que je veux dire par là, et un conseil que j'aurais du rajouter, tu en as parler, c'est de faire un plan complet du scénario avant de se mettre à l'écriture. Je n'ai pas grand chose à dire de plus à part que je suis en accord avec ce que tu as dis !

Je sens vraiment que je vais vier cette partie vu toutes les remqarques que je me prend dessus xD Comme je l'ai déjà répond à Mori, bien évidemment que je sais quels bénéfices une ambiance musicale lors de l'écriture peut apporter à un oeuvre littéraire. Mais de un, le goulag, je trouve ça un p'tit peu fort, et de deux, encore une fois comme je l'ai dis à Mori, mon post ds'adresse principalement aux débutants. lorsque l'on débute, je trouve qu'il vaut mieux se concentrer sur la forme q[u]e le fond. Quand la première sera devenue "instinctive", se concentrer sur le second sera alors plus important, et la musique aide grandement à cela. Mais un débutant à besoin de développer son style et sa syntaxe avant de vouloir créé des instant épique, romantiques, tristes ou burlesque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tuto : Comment commencer à écrire un livre ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tuto : Comment commencer à écrire un livre ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Tuto]Comment faire des cicatrices, brûlures, griffures
» [TUTO] Comment flasher une ROM NAND Android sur le HD2 (partie 2)
» [TUTO] Comment déplacer ou copier des photos d'un dossier à un autre avec le HTC ONE M8
» [TUTO] Comment changer ou ajouter une langue système sur son téléphone [06.08.2013]
» [TUTO] COMMENT FLASHER UNE ROM NAND ANDROID SUR LE HD2 (archive 1)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Projet-Nemesis :: Le coin des artistes :: Arts littéraires :: Conseils et tutos.-
Sauter vers: