Projet-Nemesis
Salutations, bienvenue sur le Projet Nemesis !
Qu'est-ce que c'est ? Un forum dédié à partager nos talents et compétences dans tous les arts possibles et imaginables ! Quoi que vous fassiez, on sera heureux de le voir et d'y répondre, et de vous aider à vous améliorer.

Si vous voulez vous inscrire, n'hésitez-pas, un admin vous fera le topo de la marche à suivre par MP dès que vous nous aurez rejoint.

Si vous êtes déjà inscrit, alors connectez vous ! Heureux de te revoir, camarade.

Bonne visite sur le forum et pas (trop) de bêtises !

Projet-Nemesis

The Nemesis Project wants YOU !
 
AccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
Nouveautés
02/10/2016 ~> Apparition de nouveaux smileys, attrapez les tous !
666/10/2016 ~> It's Halloween time !
24/01/2017 ~> La Radio-Nemesis est retapée et remise à neuf !

Partagez | 
 

 Descente progressive

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Terrafox
Initié


Messages : 21
Réputation : 0
Date d'inscription : 19/10/2016
Age : 16
Localisation : Eure-et-loire

MessageSujet: Descente progressive   Mer 19 Oct - 21:24

Descente progressive

Il était là, assis dans sa chaise, il regardait par la fenêtre les enfants jouer dans la neige. Il était habillé d'un simple t-shirt noir avec son gilet par-dessus, et d'un jean bleu foncé. Les enfants, eux, étaient habillés chaudement : blousons épais, écharpes et bonnets en laine ainsi que des gants. Ils devaient avoir entre 5ans et 9ans, leurs sourires et leurs rires pouvaient éclairer le visage de chaque passant. Mais pas le sien... La seule chose qui éclairait en ce moment même son visage était la lumière de son ordinateur. Une page internet était ouverte, une recherche sur google venait d'être faîte et ce que le jeune homme avait marqué aurait pu alarmer n'importe lequel de ses proches : « Comment se suicider ? ». De multiples articles avaient été trouvés. Certains parlaient de "libération", d'autres de "solution" ou encore de "remède".

Alors que les minutes défilaient en bas du moniteur, les enfants commençaient à avoir froid et les parents s'approchaient d'eux lentement en parlant ensemble. Le soleil, derrière les fins nuages d'hiver, descendait peu à peu dans le ciel. Lui n'avait pas bougé, pas un mouvement, il avait seulement cligné des yeux quelques fois et reniflé légèrement. Son souffle était faible presque inaudible. Son regard était vide, rien ne l'habitait à part peut-être une chose: l'envie d'en finir. Mais il ne fallait pas qu'il y pense, c'était la seule chose que Life pouvait encore lui faire comprendre. D'ailleurs, qui était Life ? Life était une jeune fille, sûrement du même âge que lui, des cheveux blonds châtains, un visage presque angélique et des yeux d'un bleu clair intense. Elle avait le profil parfait pour être sa copine, mais il n'en voulait pas. Malgré les 23 années qu'ils avaient passé ensemble, il ne la regardait plus, ne l'écoutait quasiment plus... Un nouvelle dispute éclata:

-Écoute moi bon sang ! Réveille toi Hope ! Tu ne te rends pas compte à quel point la vie est un don immense dont il faut en profiter !

-J'en ai rien à faire de ce que tu dis Life ! Laisse moi tranquille ! Mon frère a raison...


Son frère, justement, était aussi là, dans le coin de la pièce. Il regardait Life et tentait de l'imprégner de ces idées noires rien qu'en la regardant:

-Allons Life... Tu vois bien que mon frère veut que tu partes. Pourquoi t'obstines-tu à rester ? Plus personne ne veut de toi ! dit-il avec un sourire sardonique

-Tais-toi Despair ! Tu lui fais du mal ! Il n'était pas comme ça avant... Hope était un véritable petit ange, il courait et sautait partout comme un diablotin, mais n'en démordait pas moins le plus gentil des petits garçons...

-Ferme-la ! On dirait bien que tu ne comprends rien enfaite... Il a besoin d'être seul ! Ou nan, tu sais quoi, effectivement il a besoin de quelqu'un ! Je crois bien que ma tante devrait venir lui rendre visite, tu ne penses pas ?

-Non surtout pas ! N'appelle pas Death ! Tu la connais comme moi... Elle est horrible !

Despair sourit et sortit son téléphone. Il tapota dessus puis l'apporta à son oreille. Quelques mots échangés plus tard, il rangea son téléphone et soupira:

-Bon, et bien dommage, Death ne peut pas venir tout de suite... Mais par contre, Depression nous rejoint dans quelques minutes, le temps que mon frère décide enfin d'arrêter de regarder les conneries du monde extérieur.

Life tomba à genoux et cacha son visage dans ses mains pour s'empêcher de pleurer. Elle répétait le même mot en boucle «non... non...», comme un malade mental dans les hôpitaux psychiatriques comme on adore les représenter dans les films ou séries.

Finalement, au bout d'inlassables minutes passées dans un silence de mort, quelqu'un toqua à la porte avant d'entrer. La nouvelle arrivante posa ses affaires sur le lit et se dirigea directement sans bruits vers Hope. Il tourna lentement la tête et elle l'embrassa:

-Salut ! Je vais bien m'occuper de toi, promis.

Le jeune garçon sourit tristement comme si il souriait à quelqu'un qui venait le libérer. Life leva les yeux vers eux et faillit s'évanouir. Elle tomba par terre sur les fesses, mais résista néanmoins aux élans de son cerveau et se releva en se tenant au bureau. Depression, qui avait investie les lieux comme si elle était chez elle, tourna enfin son regard vers la principale habitante.

-Oh ! Life ! Je me disais bien que tu ne serais pas parti tout de suite. Ahlala... Toujours aussi résistante après tout ce temps à ce que je vois. Tu n'en as pas marre de défendre ces pauvres humains ?

Life dévisagea la jeune femme. Elle lui ressemblait énormément, mais Depression gardait en elle une certaine méchanceté qui se voyait directement sur son visage. Elle tenait de sa mère Death après tout...

-Je tiendrais à chaque fois ! C'est vous qui ne pourrait plus rien faire plus tard !

-Mais oui... C'est beau de continuer à y croire. Mais à la fin, nous gagnerons. Partout dans le monde, les Hommes préfèrent ma mère à toi ! dit-elle en souriant


Le visage de Life se crispa d'une grimace de dégoût.

-N'essaie pas de me faire croire d'aussi illogiques sottises ! Je resterai la préférée de l'espèce humaine jusqu'à ce que Judge en décide autrement !

Depression tourna la tête en rigolant puis s'allongea sur le lit avant de fermer les yeux. Dehors, où Hope s'était remis à regarder, la nuit était complètement tombée. Les étoiles avaient envahi le ciel et la lumière de la lune venait s'écraser sur la neige. D'autres lampes dans les maisons voisines étaient allumées, cela donnait plus de chaleur à la rue. Le jeune garçon aurait lui aussi voulu participer à cette joie de noël qui approche, mais il n'en avait pas la force. Après tout, qui lui offrirait son cadeau cette fois-ci, Love était partie il y a peu... Et même Frienship l'avait délaissé. Il était seul, seul avec eux : ''ses amis'' comme ils voudraient les appeler.

Hope, après de longues minutes toujours dans la même position, se décida à s'allonger lui aussi sur le lit. Il prit Depression dans ses bras et provoqua par la même occasion un rictus de dégoût de la part de Life. Cette dernière s'assit dans le fauteuil et le regarda avec le plus de tendresse possible qu'elle pouvait encore lui accorder.

Puis les heures s'envolèrent. Puis les jours filèrent. Puis les semaines s'effacèrent... Hope restait la plupart du temps couché avec Depression. Life ne réussissait à le faire se lever que pour le nécessaire. Il ne pensait plus à rien. Insomnia, un ami à Depression, avait lui aussi investi la maison. Despair se délectait de tout ce qu'il se passait. Les cernes sous les yeux d'Hope grossissaient à chaque jours, sa peau blanchissait à chaque instant, et ses membres devenaient de plus en plus faible. Il souffrait, il ressentait la douleur, et puis... le dernier jour avant son anniversaire, on sonna à sa porte. Avec le peu d'énergie qu'il lui restait, il alla ouvrir, et alors qu'un des deux nouveaux arrivants le prenait dans ses bras, la deuxième sourit et s'échauffa la voix avant de parler:

-Bonjour tout le monde ! Je sais que vous m'attendiez... Et me voilà ! Oh... Mais... Ne serait-ce pas ma chère Life ? Aller, tu as assez perdu ton temps, pars.

Malgré un ton ferme et méchant, elle souriait. Life la regarda d'abord avec effarement, puis avec dégoût et enfin avec résignation. Elle baissa la tête et se dirigea vers la sortie. Alors qu'elle passait à côté de lui, Hope lui attrapa le bras et, en pleurant, lui prononça ces quelques mots: « Je suis terriblement désolé...Je n'ai pas pu résister... ». Pour toute réponse, Life lui sourit et l'embrassa avant de sortir et de disparaître. Le jeune garçon s'effondra dans les bras de Suicide, un homme mince mais fort ayant les cheveux en bataille, en espérant y trouver la clef à tous ses problèmes.

Suicide porta le jeune garçon jusqu'en haut de la maison et le déposa devant la fenêtre. Puis, il lui susurra à l'oreille quelques mots: « Réveille toi... Il est temps... ». Hope ouvrit les yeux puis se remit debout. Il se positionna ensuite au plus près de la vitre et regarda en bas. Death lui souriait de toutes ses dents, sa longue chevelure noire flottait dans l'air et son teint pâle était mis en avant par son maquillage noir et son rouge à lèvre rouge sang. Elle tendait ses bras vers lui. Hope versa ses dernières larmes puis se recula, il respira un grand coup et fonça vers la fenêtre, elle explosa et il commença sa longue chute. Alors qu'il tombait dans le vide, ses ''amis'' disparaissaient peu à peu. Il n'y fit pas attention, puis lorsqu'il posa son regard sur Death vers qui sa chute le menait, il vit qu'elle aussi subissait le même sort. Il paniqua, hurla et se débattit vainement. Et, au moment de l'impact, Hope disparut à son tour...


Le lendemain matin, dans le village de City, le corps d'un jeune garçon se prénommant Thomas avait été retrouvé dans la neige, dans son terrain. Tout semblait dire qu'il s'agissait d'un suicide. La victime souffrait de dédoublement de la personnalité et la maison dans laquelle il résidait seul était en désordre. Personne ne le connaissait vraiment dans le village, et quasiment toute se famille était morte. On oublia très vite son existence et personne aujourd'hui ne doit encore s'en souvenir.




FIN

( PS: je vous conseille de relire le texte une fois pour mieux comprendre chaque mot employé )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Terrafox
Initié


Messages : 21
Réputation : 0
Date d'inscription : 19/10/2016
Age : 16
Localisation : Eure-et-loire

MessageSujet: Re: Descente progressive   Mer 19 Oct - 21:41

Merci beaucoup ! Je tenterais d'accomplir ma tâche du mieux possible !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Justbazz
Vétéran de la Première Heure
Vétéran de la Première Heure
avatar

Messages : 197
Réputation : 9
Date d'inscription : 01/07/2016
Localisation : La Terre...Je crois...

MessageSujet: Re: Descente progressive   Mer 19 Oct - 21:52

Ce texte est vraiment bien fait, rien à dire :3 juste bravo !

_________________
Merci Loleyke, fournisseur officiel de signature~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Terrafox
Initié


Messages : 21
Réputation : 0
Date d'inscription : 19/10/2016
Age : 16
Localisation : Eure-et-loire

MessageSujet: Re: Descente progressive   Mer 19 Oct - 22:46

Merci !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saad
Tyran
avatar

Messages : 575
Réputation : 22
Date d'inscription : 27/06/2016
Localisation : J'aurais bien une idée mais ça va pas te plaire.

MessageSujet: Re: Descente progressive   Jeu 20 Oct - 12:28

Hey, franchement pas mal.
Autant j'ai pas été convaincu par tes poèmes, autant là c'est franchement cool. Et l'idée de personnifier les sentiments d'un être désespéré est tout à fait pertinent, surtout avec la révélation de son dédoublement de personnalité.

C'est que le forum commence à se remplir d'écrivains en herbe, je me sens moins seul d'un coup !

Continue comme ça mon p'tit gars, c'est franchement cool.

_________________

- Merci à Loleyke pour cette signature qui déchire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Terrafox
Initié


Messages : 21
Réputation : 0
Date d'inscription : 19/10/2016
Age : 16
Localisation : Eure-et-loire

MessageSujet: Re: Descente progressive   Jeu 20 Oct - 13:50

Merci Saad ! :p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Descente progressive   

Revenir en haut Aller en bas
 
Descente progressive
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Descente d'escalier
» Descente pour le final
» 18/19 St germain sur ille VTT descente...
» [Belle, Jennifer] Descente en enfer.
» la descente des marches

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Projet-Nemesis :: Le coin des artistes :: Arts littéraires :: Poèmes, textes et nouvelles.-
Sauter vers: