Projet-Nemesis
Salutations, bienvenue sur le Projet Nemesis !
Qu'est-ce que c'est ? Un forum dédié à partager nos talents et compétences dans tous les arts possibles et imaginables ! Quoi que vous fassiez, on sera heureux de le voir et d'y répondre, et de vous aider à vous améliorer.

Si vous voulez vous inscrire, n'hésitez-pas, un admin vous fera le topo de la marche à suivre par MP dès que vous nous aurez rejoint.

Si vous êtes déjà inscrit, alors connectez vous ! Heureux de te revoir, camarade.

Bonne visite sur le forum et pas (trop) de bêtises !

Projet-Nemesis

The Nemesis Project wants YOU !
 
AccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
Nouveautés
02/10/2016 ~> Apparition de nouveaux smileys, attrapez les tous !
666/10/2016 ~> It's Halloween time !
24/01/2017 ~> La Radio-Nemesis est retapée et remise à neuf !

Partagez | 
 

 Peut-on rire de tout ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Saad
Tyran
avatar

Messages : 575
Réputation : 22
Date d'inscription : 27/06/2016
Localisation : J'aurais bien une idée mais ça va pas te plaire.

MessageSujet: Peut-on rire de tout ?   Lun 19 Sep - 18:33

Pour resituer le contexte: nous sommes en cours d'expression et communication à l'IUT. Le sujet "Peut-on rire de tout est donné à une classe qui n'en peut plus après 3H30 à critiquer un texte de Voltaire et un film égyptien tout pourri ayant pour thème, je vous le donne en mille: le fanatisme religieux. Génial, comme si on parlait pas assez de ça.



« Peut-on rire de tout ? » N'est pas la bonne question. Tout d'abord parce que c'est pas le bon cours : on est pas en philo. Ensuite, supposons qu'on le soit, on peut déballer notre raisonnement en 3 temps (philo oblige, un beau plan dialectique!) : Tout d'abord on peut se dire qu'on ne peut pas rire de tout, en effet : les chambres à gaz, c'est pas drôle. (quoique) Ensuite on peut se dire qu'on peut rire de tout : les chambres à gaz, c'est drôle. (vous voyez?) et enfin on peut se dire : Ouais, mais faut pas rire de tout avec tout le monde : Les chambres à gaz, c'est drôle, mais pas pour les juifs.


Tout d'abord : on ne peut pas rire de tout. Non, en effet, on risquerait de blesser des gens n'ayant aucune auto-dérision, aucun sens de l'humour, et dont les esprits tristes et pauvres seraient sûrement outrés par une pointe de finesse dans ce monde de vannes made-in Bigard. Par exemple, parce que visiblement c'est la tendance des 15 dernières années (merci les états-unis, encore une de vos modes dont on se serait passés), les islamistes intégristes n'ont pas l'air de trouver drôle qu'on pointe les absurdités dans les discours de leur leader en caricaturant leur prophète, alors que c'est dit, rabâché, mâché cinquante six fois et recraché sous forme de supo' pour que ça passe mieux qu'on ne veut pas blesser les musulmans, seulement la tranche de bovins armés d'A.K qui forme leur faction extrémiste et décérébrée.

Cependant, on peut aussi trouver d'un mauvais goût absolu les beaufs sans cervelles qui passent leur temps à faire des vannes sur le Q.I supposé des blondes, alors que dans les faits ils s'en approchent plus que lesdites demoiselles, cela étant sûrement dû aux des relations consanguines successives ayant eu pour issue leur naissance et leur allaitement au pastaga, qui, en plus de sentir plus fort qu'un cadavre de rat pourri, détruit les neurones comme les terroristes le font d'un world trade center.
De la même manière, que dire des pseudos gangstas vannant les homosexuels alors que leur volonté d'afficher clairement leur différence est une preuve de courage dont ils ne peuvent que rêver ? Que dire des collégiens sans cervelle qui s'amusent à critiquer le moindre de leur camarade sur le moindre défaut, et qui, de plus, le font en meutes ? Ainsi, il semblerait qu'on ne puisse pas rire de tout.


Cependant, à cette phrase on peut mener un contre-argumentaire : Il semblerait qu'on ne puisse pas rire de tout au premier abord, mais la question ne viendrait-elle pas de la qualité de la blague ? Et surtout de la récurrence de celle-ci ? Prenons pour exemple une blague à la fois excellente et hypothétique, qui vous ferait rire aux éclats. Vous l'apprécierez sans doute, toute borderline qu'elle est, et même si l'humour dont elle découle est plus noir et corsé qu'un double arabica recaféiné. Cependant, en la répétant vous vous y habituerez, et à force de l'entendre vous finirez par la détester. Il est donc normal que les blagues sur nos prénoms nous irritent : Nous les avons entendues dès la plus tendre enfance, et il serait bienvenu de changer de disque (expression qui n'aura plus court dans quelques années vu la vitesse à laquelle le support CD disparaît). De la même façon il semble normal que les blagues sur les homosexuels, les blondes (ou autres couleurs de cheveux, une petite pensée émue aux roux qui, dans l'inconscient collectif, n'ont toujours pas d'âmes), ne fassent plus rire personne, sauf les deux-trois inattentifs du fond de la classe en STI2D.
La récurrence est donc un aspect fondamental de l'efficacité, et de l'acceptation de la blague, et il est normal que les vrais comiques soient ceux qui rivalisent d'ingéniosité, car répéter cinquante fois une blague raciste sur les noirs ne fait plus rire personne depuis la fin de la période coloniale, et c'est tant mieux. (quoique, les KFC ont relancé la mode!)

Le problème n'est donc pas : Peut-on rire de tout ? Il est : A quel point peut on rire de tout ?
Mais surtout, rire, à quoi cela peut servir ?
Le rire adoucit les mœurs, tout autant que la musique, il lie les esprits et les hommes. Après tout nos meilleurs amis sont ceux qui nous font le plus rire, et c'est bien normal : le rire est la ressource naturelle de l'âme, sans l'humour nous ne sommes que des bêtes. Nous sommes même pire, car même les singes font des blagues.
L'humour n'est pas seulement un vecteur de rire franc, il est vecteur de rictus amer, en dévoilant les perversités de nos sociétés, de rire jaune, en nous montrant les tréfonds sombres et terrifiants de l'âme humaine, notre bestialité et notre caractère toujours plus désespérant de stupidité.
Le rire nous développe en tant qu'humains, le rire nous forge, le rire nous forme.
On peut d'ailleurs se dire qu'il est bon pour l'esprit et le corps de rire : En effet, le rire semble procurer de l'énergie, du moral, et de la bonne santé. Ainsi le manque d'humour, qui est à la base un défaut, devient un problème, tout d'abord sanitaire, car ceux qui ne rient pas ne vivent pas vieux (ou du moins ne vivent pas heureux, et c'est peut-être là la pire des maladies), et ensuite sociétal, car à force de ne rire de rien, on finit par haïr ceux qui rient, et c'est ainsi qu'on se retrouve avec des carnages dans les QG même de la bonne humeur, pensons à déposer des fleurs sur le cercueil de nos caricaturistes, morts à Charlie Hebdo en Janvier 2015. (vous voyez, on ne pense plus qu'au terrorisme)


Le rire est donc une arme, une arme contre l'obscurantisme, contre l'ignorance, contre la stupidité, et surtout contre ceux qui ne le connaissent pas. Rire nous élève.
Mais rire de tout ? Vraiment ? Oui, mais le temps (le « timing » comme disent nos amis anglophones) fait tout.
Il arrive un moment où il faut savoir rire de l'atrocité, de la barbarie. Tout comme il y a un temps de recueillement et de deuil. Si vous vous esclaffez en plein enterrement pour déclamer, hilare, une vanne nécrophile, il y a peu de chances que l'auditoire soit réceptif (mais que votre derrière le soit : aux coups de pieds)... Mais faites la même blague six mois, un an plus tard, et tous riront avec vous, à condition qu'ils n'aient pas un intégrisme religieux ou culturel dans l’œsophage.
Il faut savoir de quoi rire à quel moment, et c'est à peu près la seule restriction qu'il y ait à l'humour, car l'humour n'est pas acharnement, l'humour n'est pas mesquin et il n'est pas vicieux. L'humour n'est pas la manipulation perverse des mots à des fins de dépréciation et de violence mentale et verbale, l'humour n'est pas insulte, l'humour est rire, et tous devraient rire de tout, en prenant en compte la sensibilité des autres, une sensibilité qui ne doit être que temporaire.
Car il y a être blessé, et être fermé : le rire n'est pas possible dans la douleur, et il faut attendre qu'elle se dissipe pour que le rire soit à nouveau franc et clair, mais se fermer à certains humour, se fermer volontairement à certaines blagues nous empêche, déjà de communiquer avec les autres, mais aussi de se remettre en question.

On peut rire de tout, avec n'importe qui, mais pas à n'importe quel moment. L'auto-dérision est une vertu obligatoire, et qui ne l'a pas a simplement un ego bouffi, qu'il faut à tout prix dégonfler.
Le rire est une force, le rire est un art, le rire est une composante essentielle de toute société qui mérite son nom, et il n'y a qu'en riant qu'on apprend : le rire est vecteur de savoir et de réflexion, il est vecteur de bonté, de beauté de l'âme, d'esprit, de subtilité.

Mais on devrait quand même bâillonner Bigard.

_________________

- Merci à Loleyke pour cette signature qui déchire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tech-chirac
4Chan's Lone Digger
4Chan's Lone Digger
avatar

Messages : 256
Réputation : 5
Date d'inscription : 30/06/2016
Age : 20
Localisation : Lorraine, après ça dépend.

MessageSujet: Re: Peut-on rire de tout ?   Lun 19 Sep - 19:12

Un bon gros GG, quand un pote me faisait lire sa dissert' je vomissais 3 fois au moins (imagine Juuseiki qui fait 3 fautes en 2 mots. Je n'éxagere pas.)

_________________
Tech-Chirac, chercheur d'or sur Internet, modérateur bisounours, taré en puissance et amateur de licornes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tech-chirac.deviantart.com/
lorisgnt
Partisan
avatar

Messages : 34
Réputation : 1
Date d'inscription : 18/08/2016
Age : 16
Localisation : Je suis perdu

MessageSujet: Re: Peut-on rire de tout ?   Lun 19 Sep - 19:37

Sinon c'est toto au toilette...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Peut-on rire de tout ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Peut-on rire de tout ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Peut-on rire de tout...?
» On peut rire de tout, mais pas avec tout le monde.
» Peut-on rire de tout ?
» A votre avis peut-on rire de tout ?
» L'affaire Charlie Hebdo !!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Projet-Nemesis :: Le coin des artistes :: Arts littéraires :: Poèmes, textes et nouvelles.-
Sauter vers: